Français

Martins, José Oliveira, Scalar Dissonance and the Analysis of Polytonal/Modal Mismatch in Twentieth-Century Music, Musurgia, 26/3-4 (2019).

Auteur: 
Martins, José Oliveira
Titre: 
Scalar Dissonance and the Analysis of Polytonal/Modal Mismatch in Twentieth-Century Music
Résumé français: 
Cet article s’appuie sur les intuitions et points de vue du début du siècle – notamment ceux de Milhaud (1923), Koechlin (1924), Casella (1924) et Bártok (1943) – relatifs à la polytonalité/polymodalité, comprise comme une modulation simultanée et une dissonance en couches superposées. Sur ces bases est introduite la notion de dissonance scalaire comme modèle analytique qui cerne les interactions à plusieurs niveaux entre les échelles. Ce modèle établit un cadre conceptuel et une représentation graphique qui portent sur la structure musicale combinée et qui s’inspirent de l’analogie avec la théorie de la dissonance métrique. Le cadre conceptuel ainsi établi sert de principe régulateur à l’interprétation des rapports d’échelle. La dissonance scalaire permet de mesurer le degré d’inadéquation ou de frottement ainsi que le degré de porosité/perméabilité entre des fragments d’échelle distincts. L’approche analytique se distingue des autres moyens d’étude théoriques des échelles, comme par exemple la conduite des voix. Elle pose les fondements d’une stratégie d’écoute qui favorise la réorientation perceptive entre les couches. À travers l’étude de l’interaction des couches et de la syntaxe dans la musique de Milhaud, Bartók et Ravel, elle constitue enfin la base d’une appréhension expérimentale des textures contrapuntiques de la polytonalité
Résumé anglais: 
Building on early-century intuitions and inclusive views about polytonality/polymodality as modulation in simultaneity and layered dissonance by Milhaud (1923), Koechlin (1924), Casella (1924) and Bártok (1943), the article proposes the notion of scalar dissonance as an analytical model for multilayered scale interactions. The model develops a conceptual framework and graphic representation for the combined musical structure whose workings draw on the analogy to metric dissonance theory. The framework set up stands as a regulatory principle for the interpretation of scale relations. Scalar dissonance proposes a measuring tool for the degree of mismatch or friction as well as the degree of porosity/permeability between distinct scale-segments. The analytical approach is set apart from other scale theory measuring tools such as voice leading. It grounds a listening strategy for reorientation across layers and forms the basis for an experiential approach to contrapuntal textures of polytonality, examining aspects of layer interaction and syntax in music by Milhaud, Bartók, and Ravel.
Appartient au volume: 

Institutions partenaires

Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 0 utilisateur connecté.

 

Connexion utilisateur

 
Education - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.