Français

Clarke, Michael; Dufeu, Frédéric; Manning, Peter, Les relations entre technologie et créativité dans l'analyse des musiques électro-acoustiques : une étude comparative de Riverrun de Barry Truax et Imago de Trevor Wishart, Musurgia, 22/1 (2015).

Auteur: 
Clarke, Michael; Dufeu, Frédéric; Manning, Peter
Titre: 
Les relations entre technologie et créativité dans l'analyse des musiques électro-acoustiques : une étude comparative de Riverrun de Barry Truax et Imago de Trevor Wishart
Pagination: 
p. 27-44
Résumé français: 
Le projet TaCEM (Technology and Creativity in Electroacoustic Music), conduit par les trois auteurs de cet article et financé par l’AHRC (Arts and Humanities Research Council) du Royaume-Uni pour une période de 30 mois (2012-2015), explore les relations entre pratiques compositionnelles contemporaines et nouvelles ressources technologiques à partir de huit études de cas du répertoire électroacoustique. Les auteurs présentent une étude comparative de deux de ces cas : Riverrun (1986/2004) de Barry Truax et Imago (2002) de Trevor Wishart. Si les deux compositeurs sont profondément impliqués dans le développement d’outils numériques de création musicale, leurs esthétiques, méthodes compositionnelles et productions artistiques contrastent fortement. Riverrun a été composée avec un logiciel de synthèse granulaire fonctionnant en temps réel, permettant la génération d’amples textures et processus ; Imago est l’assemblage de plus d’un millier de fichiers sons, créés avec un logiciel temps différé incluant de nombreux traitements différents pour le son enregistré. Les deux œuvres ont un point commun : l’emploi d’un très bref fragment de son comme source primaire de la composition. Mais les objectifs compositionnels de Truax et de Wishart ont conduit à deux œuvres développant ces sources selon les cheminements créatifs et technologiques très différenciés détaillés à travers cet article.
Résumé anglais: 
The TaCEM project (Technology and Creativity in Electroacoustic Music), conducted by the three authors of this article and funded by United Kingdom’s AHRC (Arts and Humanities Research Council) for a duration of 30 months (2012-2015), investigates the relationship between contemporary compositional practices and new technological resources on the basis of eight case studies from the electroacoustic repertoire. The authors present a comparative study of two of these cases : Barry Truax’s Riverrun (1986/2004) and Trevor Wishart’s Imago (2002). Both composers are deeply involved in the development of digital tools for musical creation ; but their aesthetics, compositional methods and artistic outcomes contrast strongly. Riverrun was composed using real-time granular synthesis software, allowing for the generation of large textures and processes, while Imago is the assemblage of over a thousand of sound files, created with non-real-time software including many different processes for recorded sound. Both works have a common point : the use of a very short fragment of sound as the primary source for composition ; but Truax and Wishart’s compositional goals led to two works that develop these sources according to the very distinct creative and technological paths detailed through this article.
Appartient au volume: 

Institutions partenaires

[Logo SFAM]

[logo IReMus] [logo GREAM]

 

Maison d'édition

Musurgia est éditée par les Éditions ESKA

Administration, Abonnement, Fabrication
Éditions ESKA
12 rue du Quatre-Septembre, 75002 Paris
Tél. +33 (0)1 42 86 55 65
Télécopie +33 (0)1 42 60 45 35
Directeur de la publication
Serge Kebabtchieff
 
 

[Logo ESKA]

 

Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 0 utilisateur connecté.

 
 

Connexion utilisateur

Education - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.