Français

Bartoli, Jean-Pierre, Le contrepoint dans l'article « Sonate » de Jérôme Joseph de Momigny pour la partie Musique de l'Encyclopédie méthodique (1818), Musurgia, 21/1-3 (2014).

Auteur: 
Bartoli, Jean-Pierre
Titre: 
Le contrepoint dans l'article « Sonate » de Jérôme Joseph de Momigny pour la partie Musique de l'Encyclopédie méthodique (1818)
Pagination: 
p. 43-57
Résumé français: 
On trouve dans l’article « Sonate » de la partie consacrée à la musique de l’Encyclopédie méthodique (1818) écrit par Jérôme Joseph de Momigny des remarques particulièrement intéressantes sur l’écriture musicale et sur le statut du contrepoint, au sein de ce genre majeur. Proposant une histoire du genre, ce texte permet à son auteur de commenter le style instrumental savant de J. S. Bach selon le goût d’un musicien érudit de son temps. À l’aide d’analyses précises d’œuvres de Haydn, Mozart, Dussek, Steibelt et Beethoven, Momigny constitue ensuite un Panthéon personnel d’où émerge la figure inégalée de Haydn. Le critère d’évaluation requis n’est autre que la présence du style sévère et l’habileté de son utilisation dans la sonate. Croyant stigmatiser la pensée esthétique de Jean-Jacques Rousseau, il se rapproche singulièrement de sa notion « d’unité de mélodie » pour expliquer la valeur du contrepoint de Haydn. Les contemporains, dont Beethoven, se voient quant à eux reprocher leurs fautes d’écriture. Obnubilé par le maintien des règles du style contraint, Momigny refuse de lire les sonates modernes selon des critères instrumentaux nouveaux. Par ailleurs, il compte parmi les premiers en France à postuler dans cet article l’existence d’une école viennoise à l’aune de laquelle sont mesurés les autres compositeurs. Ce choix, relayé ensuite par le discours musicologique, a tourné au désavantage de créateurs dont on a encore du mal à élargir aujourd’hui l’auditoire au-delà du cercle des spécialistes.
Résumé anglais: 
Counterpoint in Jérôme Joseph de Momigy’s article “Sonate” for the musical section of the Encyclopédie méthodique (1818) The article “Sonate” of the musical section of the Encyclopédie méthodique (1818), written by Jérôme Joseph de Momigny, provides most interesting insights on the musical writing and of the role of counterpoint within this major genre. Within a history of the genre, the text allows its author to comment on the learned instrumental style of J. S. Bach as perceived by a learned musician of his time. With the help of detailed analyses of works by Haydn, Mozart, Dussek, Steibelt and Beethoven, Momigny establishes his own personal Pantheon, of which emerges the unequaled figure of Haydn. The criterion of evaluation is none other than the presence of strict style and the skill of its usage in the sonata. In an attempt to stigmatize the aesthetic thought of Jean-Jacques Rousseau, Momigny comes close to his notion of “unite de mélodie”, melodic unit, to explain the value of Haydn’s counterpoint. The contemporaries, among whom Beethoven, are reproached their writing faults. Obsessed by the conservation of the rules of strict style, Momigny refuses to read modern sonatas according to new instrumental criteria. At the same time, he is in this article one of the firsts in France to postulate the existence of a Viennese school, yardstick for the evaluation of other composers. This choice, later relayed by the musicological discourse, turned to a disadvantage for composers which remain today unknown outside a circle of specialists.
Appartient au volume: 

Institutions partenaires

[Logo SFAM]

[logo IReMus] [logo GREAM]

 

Maison d'édition

Musurgia est éditée par les Éditions ESKA

Administration, Abonnement, Fabrication
Éditions ESKA
12 rue du Quatre-Septembre, 75002 Paris
Tél. +33 (0)1 42 86 55 65
Télécopie +33 (0)1 42 60 45 35
Directeur de la publication
Serge Kebabtchieff
 
 

[Logo ESKA]

 

Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 0 utilisateur connecté.

 
 

Connexion utilisateur

Education - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.