Français

Scott, Derek B., La révolution des musiques populaires au xixe siècle, Musurgia, 18/4 (2011).

Auteur: 
Scott, Derek B.
Titre: 
La révolution des musiques populaires au xixe siècle
Pagination: 
P. 45-60
Résumé français: 
À l’évocation d’une « révolution des musiques populaires », les pensées ont tendance à se tourner vers les années 1950, à l’époque où le rock’n’ roll a bouleversé les idées reçues sur le style et le caractère de ces musiques. C’est pourtant au xixe siècle qu’a eu lieu le premier bouleversement de la sorte, alors que les styles populaires commençaient à affirmer leur indépendance et à revendiquer des valeurs distinctes. Les styles en question ne se contentaient plus d’offrir une version simplifiée des techniques que l’on rencontrait dans la musique jouissant d’un plus grand prestige : ils étaient désormais caractérisés par leurs propres formes et par leurs propres procédés. C’est à Londres, à New York, à Paris et à Vienne que le défi à la tradition classique a été le plus radical et c’est dans ces villes que des formes originales et influentes de musique populaire ont vu le jour. La révolution afférente a été entraînée par différents bouleversements sociaux, par l’intégration de la musique dans un système économique structuré par le capitalisme et elle a abouti à une polarisation entre le style du divertissement musical et celui de l’art « sérieux ». Cet article examine brièvement les principaux genres et les principaux styles dont on peut considérer qu’ils ont précipité les évolutions musicales de cette époque.
Résumé anglais: 
On hearing the words « popular music revolution », thoughts are likely to turn to the 1950s when rock’n’ roll overturned established ideas about the character and style of popular music. However, the nineteenth century witnessed the first cultural upheaval of this kind, as popular styles began to assert their independence and distinct values. No longer was the popular style something offering a more easily digested blend of techniques found in high-status music; it had its own characteristic forms and devices. London, New York, Paris, and Vienna were cities in which the challenge to the classical tradition was strongest, and in which original and influential forms of popular music arose. This revolution was driven by social changes and the incorporation of music into a system of capitalist enterprise: it resulted in a polarization between the style of musical entertainment and that of « serious » art. The paper briefly examines the key genres and styles that precipitated musical change at that time.
Appartient au volume: 

Institutions partenaires

[Logo SFAM]

[logo IReMus] [logo GREAM]

 

Maison d'édition

Musurgia est éditée par les Éditions ESKA

Administration, Abonnement, Fabrication
Éditions ESKA
12 rue du Quatre-Septembre, 75002 Paris
Tél. +33 (0)1 42 86 55 65
Télécopie +33 (0)1 42 60 45 35
Directeur de la publication
Serge Kebabtchieff
 
 

[Logo ESKA]

 

Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 0 utilisateur connecté.

 
 

Connexion utilisateur

Education - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.