Français

Guillotel-Nothmann, Christophe, Traitement des dissonances et progressions harmoniques. L'impact de la seconda pratica sur l'origine de la tonalité, Musurgia, 17/4 (2010).

Auteur: 
Guillotel-Nothmann, Christophe
Titre: 
Traitement des dissonances et progressions harmoniques. L'impact de la seconda pratica sur l'origine de la tonalité
Pagination: 
p. 33-55
Résumé français: 
La théorie des vecteurs harmoniques a mis en évidence l’asymétrie des progressions harmoniques comme une des caractéristiques saillantes du langage harmonique tonal. L’une des origines possibles de ce phénomène s’avère être le traitement des dissonances dont les règles de préparation et de résolution se répercutent sur les enchaînements harmoniques. Cet article cherche à déterminer si l’évolution du traitement des dissonances, entre prima pratica et seconda pratica, constitue l’une des causes de l’asymétrie des progressions et a pu contribuer à la naissance de la tonalité. Cette évolution est appréhendée à travers la théorie des figures de Christoph Bernhard. L’article revient sur le principe téléologique auquel le traitement des dissonances est soumis, puis dégage les éléments spécifiques à l’utilisation des dissonances dans la seconda pratica susceptibles de se répercuter sur l’asymétrie des progressions. Des analyses de deux exemples musicaux, appartenant au répertoire du stylus antiquus et du stylus modernus, mettent en évidence l’ascendant des dissonances sur l’asymétrie des progressions en considérant les œuvres à la fois d’un point de vue synchronique et diachronique.
Résumé anglais: 
The theory of harmonic vectors identifies the asymmetry of root progressions as one of the outstanding characteristics of tonal harmony. One of the possible origins of this phenomenon is the treatment of the dissonance — where the rules of preparation and resolution have repercussions on harmonic sequences. This paper seeks to determine if the evolution of the treatment of the dissonance, along with the change of the aesthetic paradigms from prima pratica to seconda pratica, is to be considered as one of the main causes of asymmetrical progressions and could have contributed to tonal syntax. This evolution is described on the basis of Christoph Bernhard’s theory of figures. The paper considers the teleological principle to which the treatment of the dissonance is subject and identifies the elements specific to the use of dissonance that may account for the asymmetry of root progressions in seconda pratica. Two examples, one in stylus antiquus and the other in stylus modernus, show the correlation between extra-musical references, the usage of dissonances and the direction of the harmonic progressions, both in the overall statistics and in the local fluctuations of asymmetry through the work.
Appartient au volume: 

Institutions partenaires

[Logo SFAM]

[logo IReMus] [logo GREAM]

 

Maison d'édition

Musurgia est éditée par les Éditions ESKA

Administration, Abonnement, Fabrication
Éditions ESKA
12 rue du Quatre-Septembre, 75002 Paris
Tél. +33 (0)1 42 86 55 65
Télécopie +33 (0)1 42 60 45 35
Directeur de la publication
Serge Kebabtchieff
 
 

[Logo ESKA]

 

Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 0 utilisateur connecté.

 
 

Connexion utilisateur

Education - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.