Français

Hamery, Roxane, Debussy tel qu'en lui-même le cinéma l'a vu (et entendu) : Arabesques de Germaine Dulac et Images pour Debussy de Jean Mitry, Musurgia, 17/2 (2010).

Auteur: 
Hamery, Roxane
Titre: 
Debussy tel qu'en lui-même le cinéma l'a vu (et entendu) : Arabesques de Germaine Dulac et Images pour Debussy de Jean Mitry
Pagination: 
p. 71-84
Résumé français: 
On doit aux théoriciens et cinéastes expérimentaux Germaine Dulac et Jean Mitry deux tentatives voisines de « traduction » des Arabesques de Claude Debussy en images. La première, celle de Dulac, date de 1928 et s’ancre dans une époque où les recherches radicales de l’avant-garde cinématographique tendaient à explorer les capacités expressives de l’image hors du recours à la narration, à l’art dramatique ou littéraire. Ces années qui furent aussi les dernières de la période muette sont donc marquées par des rencontres entre le cinéma et les arts plastiques, l’architecture, et bien sûr la musique. Non pas encore dans la perspective d’une véritable cohabitation audio-visuelle mais bien plutôt dans l’idée de retranscrire par l’image l’émotion musicale. Plus de vingt ans après, en 1951, Jean Mitry, s’appuyant sur l’expérience pionnière de Dulac, en observateur également attentif aux travaux menés par les avant-gardes françaises et étrangères depuis les années 20, s’enquiert à son tour des puissances expressives de l’alliance entre musique et image avec, cette fois, la possibilité technique de prendre en considération la question du synchronisme, donc des coïncidences tant structurelles qu’émotionnelles, poussant ainsi plus loin le rêve d’un cinéma comme point de rencontre inédit entre « musique et réel concret ». À partir de l’étude des écrits de Dulac et Mitry et par un travail d’analyse filmique, ce texte entend faire dialoguer ces deux œuvres expérimentales. Il s’agit tout d’abord d’expliquer les projets et partis pris théoriques des deux auteurs (leurs points communs comme leurs singularités) au regard du contexte dans lequel leurs films ont été entrepris puis de tenter de comprendre comment ces films entendent retranscrire, par l’image, les qualités émotionnelles et rythmiques des Arabesques de Debussy.
Résumé anglais: 
We owe two attempts to transfer the musical Arabesques of Claude Debussy into moving pictures to the filmmakers and theorists of experimental cinema Germaine Dulac and Jean Mitry. The first attempt, by Dulac, dates back to 1928 and has its roots in the radical research of the cinematographic avant-garde of this period which focused on the sole expressive potential of picture without resorting to any literary or dramatic narrative. Those years, just before the end of the silent movie era, are characterised by encounters between cinema and other areas of artistic creation, notably painting, architecture and naturally music. Not in the hope of achieving the effective coexistence of sound and image but more with the idea of using cinema as a way of expressing the spirit of musical emotion. More than twenty years later, in 1951, Jean Mitry – relaying on the original experiment by Dulac and yet taking into account the various experiments undertaken by the French and foreign avant-gardes since the twenties – in his turn attempts to explore the expressive power of the alliance of music and pictures, with the technical opportunity of actually considering synchronisation, pushing forward the dream of cinema viewed as a new meeting point between “music and concrete reality”. Starting from the original texts by Dulac and Mitry and proposing our own analysis of the films, we aim to create a kind of dialogue between these two experimental opuses, to explore their theoretical foundations (with their similarities and singularities) in the context of their creation, and finally to try to understand how they attempt to convey the emotional and rhythmic qualities of Debussy’s Arabesques.
Appartient au volume: 

Institutions partenaires

[Logo SFAM]

[logo IReMus] [logo GREAM]

 

Maison d'édition

Musurgia est éditée par les Éditions ESKA

Administration, Abonnement, Fabrication
Éditions ESKA
12 rue du Quatre-Septembre, 75002 Paris
Tél. +33 (0)1 42 86 55 65
Télécopie +33 (0)1 42 60 45 35
Directeur de la publication
Serge Kebabtchieff
 
 

[Logo ESKA]

 

Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 0 utilisateur connecté.

 
 

Connexion utilisateur

Education - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.