Français

Bruno Moysan, Quand un tempo lirico s’invite dans certaines premières sections de formes-fantaisies lisztiennes, Musurgia 27/2 (2020)

Auteur: 
Bruno Moysan
Titre: 
Quand un tempo lirico s’invite dans certaines premières sections de formes-fantaisies lisztiennes
Pagination: 
27-47
Langue de l'article: 
Français
Résumé français: 
La présente contribution s’intéresse à un aspect particulier de la pensée formelle lisztienne qui est la structure des premières sections des formes multipartites composées après 1848. Expérimentée et élaborée dans les fantaisies sur des thèmes d’opéras composées avant 1848, la forme multipartite lisztienne quitte cet univers après 1848 pour d’autres genres tels que le concerto, le poème symphonique, voire même la fantaisie pour orgue et la sonate pour piano. Liszt propose après 1848 plusieurs variantes de ce modèle, dont un en particulier au sein duquel la première section de la forme multipartite, Tempo primo, est elle-même subdivisée en un tempo primo, un tempo lirico et un tempo di mezzo de niveau inférieur, qui s’enchaînent avec le Tempo lirico, le Tempo di mezzo et le Finale de niveau supérieur. Si le modèle quadripartite (Tempo primo–Tempo lirico–Tempo di mezzo–Finale) apparaît dès les fantaisies composées en 1835-1836, le modèle avec subdivision du Tempo primo initial est plutôt caractéristique de la période de Weimar. La présente contribution s’attache à dater le moment de cette apparition et à cerner les contours de son élaboration.
Résumé anglais: 
This article focuses on a particular aspect of Liszt’s formal thought: the opening sections of multipartite forms composed after 1848. Lisztian multipartite form was first developed in the fantasies on operatic themes composed before 1848, but post-1848 this form emerged in other genres such as the concerto, the symphonic poem, and even the organ fantasy and the piano sonata. Liszt developed several variations of the multipartite form after 1848. In one particular variation of this form, the first section, the Tempo primo, is subdivided further into small-scale tempo primo, tempo lirico and tempo di mezzo, after which the large-scale Tempo lirico, Tempo di mezzo and Finale sections follow. This quadripartite model (Tempo primo–Tempo lirico–Tempo di mezzo–Finale) appears in Liszt’s fantasies composed during 1835-1836, but the model subdividing the initial Tempo primo is more characteristic of the later Weimar period. This article outlines the chronology of this transition and identifies the steps in its development.

Institutions partenaires

[Logo SFAM]

[logo IReMus] [logo GREAM]

 

Maison d'édition

Musurgia est éditée par les Éditions ESKA

Administration, Abonnement, Fabrication
Éditions ESKA
12 rue du Quatre-Septembre, 75002 Paris
Tél. +33 (0)1 42 86 55 65
Télécopie +33 (0)1 42 60 45 35
Directeur de la publication
Serge Kebabtchieff
 
 

[Logo ESKA]

 

Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 0 utilisateur connecté.

 
 

Connexion utilisateur

Education - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.