Français

Manon Decroix, Éléments pour une analyse comparative de la forme musicale et du programme de Ce qu’on entend sur la montagne de Liszt, Musurgia 27/2 (2020)

Auteur: 
Manon Decroix
Titre: 
Éléments pour une analyse comparative de la forme musicale et du programme de Ce qu’on entend sur la montagne de Liszt
Pagination: 
49-68
Langue de l'article: 
Français
Résumé français: 
La question de la relation entre la forme musicale et son programme associé dans le poème symphonique a donné lieu à de nombreuses réflexions depuis le milieu du xixe siècle. Toutefois, les études précédemment menées sur le sujet se caractérisent par une grande hétérogénéité des points de vue, ainsi que par l’absence d’élaboration d’une méthodologie analytique. Pourtant, le problème continue d’intriguer les chercheurs et des contributions fleurissent chaque année. Le présent article se propose d’investiguer le rapport entre forme musicale et programme dans le poème symphonique, en se focalisant sur l’exemple de Ce qu’on entend sur la montagne de Liszt, considéré par son créateur comme la première œuvre relevant du genre. Pour cela, nous proposons d’aborder les problématiques suivantes. Comment ce premier poème symphonique a-t-il été analysé jusqu’à présent ? Quels sont les outils pertinents pour une étude des relations entre forme musicale et programme de l’œuvre ? Enfin, comment les rapports texte-musique s’expriment-ils dans la pièce ? Nous tâcherons de répondre à ces interrogations par la présentation et la mise en œuvre de catégories analytiques permettant de décrire concomitamment une structure poétique et une structure musicale.
Résumé anglais: 
The relationship between musical form and programme in the symphonic poem has been widely discussed since the mid-nineteenth century. However, previous studies on the subject are notable for the wide variety of viewpoints and for the lack of development of an analytical methodology. Nevertheless, the issue continues to fascinate researchers, and papers continue to proliferate every year. The following essay investigates the relationship between musical form and programme in the symphonic poem, focusing on the example of Liszt’s Ce qu’on entend sur la montagne, considered by the composer to be the first work of the genre. To this end, we propose to address the following issues: How has this first symphonic poem been analyzed so far? What are the relevant tools for a study of the relationship between musical form and the programme of the work? Finally, how do the text-music relationships express themselves in the piece? We will try to answer these questions by presenting and applying analytical categories that enable a poetic structure and a musical structure to be described in parallel.

Institutions partenaires

[Logo SFAM]

[logo IReMus] [logo GREAM]

 

Maison d'édition

Musurgia est éditée par les Éditions ESKA

Administration, Abonnement, Fabrication
Éditions ESKA
12 rue du Quatre-Septembre, 75002 Paris
Tél. +33 (0)1 42 86 55 65
Télécopie +33 (0)1 42 60 45 35
Directeur de la publication
Serge Kebabtchieff
 
 

[Logo ESKA]

 

Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 0 utilisateur connecté.

 
 

Connexion utilisateur

Education - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.